Synchronie

mes coups de coeur (2) par Jean-Baptiste Apéré
Il y a des oeuvres qui vous transpercent. Non, pas les tympans. Mais au plus profond de la chair. Des oeuvres qui vous terrassent, touchent à la grâce, qui défient les codes du séduisant, du provocant ou de l’efficient pour laisser place au vierge, au vivace et au bel d’aujourd’hui.
Synchronie est une des ses oeuvres. Yoshihisa Taïra est un maître.
"

Il ne faut pas voir là le simple hasard de notre rencontre et des liens profonds d’amitié qui nous lièrent pendant presque quarante ans. Plus profondément, cet instrument [la flûte] frêle mis en œuvre par le souffle humain était peut-être à son insu le meilleur vecteur de son chant intérieur, de cette « prière qui le faisait être ».

— Pierre-Yves Artaud

Alors, bien sûr on pourrait parler de tous les modes de jeu en action, de l’influence des arts martiaux, de tout ce que l’école de flûte française a amené à la musique contemporaine ces 40 dernières années. Mais le commentaire est quasi superflu ; la musique est spectaculaire.

photos : Jean Oliveri

Pour compléter les enregistrements ci-dessus, vous pouvez visionner la captation faite dans les caves (Caveau Richelieu !) de Vincent, cuisinier de campagne à Ingrandes-de-Touraine.
Chaleureuse pensée pour nos deux flûtistes qui jouaient par 12°C ! Et nos excuses pour la qualité sonore, légèrement perturbée dans cette caisse de dépressurisation que sont les cavités souterraines en tuffeau… Mais quel merveilleux endroit d’isolement acoustique !