un air de Noël

Le Cercle des Musiques Disparues #25
A défaut de pouvoir retrouver le public en face à face, ce dernier rendez-vous de l’année prend la forme d’une émission radiophonique.
La mezzo-soprano Marie Perrin et le pianiste Frédéric Reynier nous livre un très beau moment de récital, un enchantement dans ce décembre excluant.
Plusieurs lieder de jeunesse d’Alban Berg font écho au cycle du Bestiaire de Francis Poulenc.
  • Alban Berg, trois extraits de Sieben frühe Lieder (1905-1908) : Nacht, Schilflied, Die Nachtigall
  • Francis Poulenc, Le Bestiaire ou le Cortège d’Orphée (1919) : Le Domadaire, La Chèvre du Tibet, La Sauterelle, Le Dauphin, L’Ecrevisse, La Carpe
Un grand écart donc avec les musiques de création de nos jours, mais finalement une manière bien contemporaine de revisiter des oeuvres du début 20e , qui encore aujourd’hui, nous paraissent si modernes.
La séance d’enregistrement a eu lieu dans l’espace piano show-room de Hall Music le jeudi 10 décembre 2020.
Merci à Grégoire Darrasse pour les très belles photos.
Un très grand merci à Charles Uzor pour la lecture en allemand.
Merci à nos lecteurs et lectrices des textes français : Magali, Frédéric, Marceau, Jeanne, Léon, Simon & Marek.

 

Musiques diffusées
  • Alban Berg, Suite lyrique, par Camerata Academica des Mozarteums Salzburg, dir. Sandor Veigh (CD Capriccio, 1989)
  • Francis Poulenc, Mouvements perpétuels n°1, par Alexandre Tharaud, piano (CD Arion, 1996)
  • Alban Berg, « Traumgekrönt », extrait des Sieben frühe Lieder, version avec orchestre par Kari Lövaas & Herbert Blomstedt & NDR-Sinfonieorchester (CD Deutsche Grammophon, 1993)
  • Alban Berg, Concerto à la mémoire d’un ange, par Itzhak Perlman, violon et le Boston Symphony Orchestra, dir. Seijo Ozawa (CD Deutsche Grammophon, 1987)
  • Francis Poulenc, « Le Dromadaire », extrait du Bestaire, par Claire Croiza (mezzo-soprano) et  Francis Poulenc (piano) (78 T, Colombia)
prise de son, présentation, mise en ondes : Jean-Baptiste Apéré