Lauréate de la bourse Albert Roussel, Isabelle Théo poursuit ses études artistiques à l’Ecole Normale de Musique de Paris, admise en flûte traversière dans la classe de P-Y Artaud. Elle rencontre musicalement  J. Galway, J-D Castellon,  S. Cherrier, et M. Mosnier. Son diplôme supérieur de musique de chambre à l’unanimité décroché, elle se produit à la salle Alfred Cortot, au théâtre de Cagliari, à la salle Gaveau… Elle apprivoise le répertoire orchestral au poste de première et seconde flûte/ piccolo en collaborant avec différents ensembles : l’Orchestre OCEAN, l’Orchestre du Théâtre de Rungis et avec les musiciens de l’Orchestre de Massy.

Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris,  elle intègre les ateliers de Jazz de G. Ferris, la classe d’Improvisation supervisée par A. Markeas et V. Le Quantz et la classe de déplacement scénique de R. Panassier. Dans ce cadre, elle participe à des masterclass comme avec J. Léandres et à un workshop au Centquatre à Paris avec l’Ecole Nationale de Cirque de Rosny  où elle mêle l’improvisation dansée et instrumentale.

Flûtiste classique, improvisatrice & contemporaine, elle a été récemment invitée lors de créations à la salle Cortot pour une pièce de H. Zhong et à Lyon et Nantes pour des créations pour flûte et percussions, lors de master class par l’Orchestre parisien Opus 13, en stage par les fédérations musicales du Rhône, la fédération Dauphinoise et comme soliste à Paris avec l’orchestre Musiques en Seine et en musique de chambre avec l’ensemble tourangeau de musique contemporaine PTYX. Elle a été invitée très récemment en soliste par l’orchestre lyonnais Les Gônes et  en chambriste par le Tours Soundpainting Orchestra.