Babel 21

« Il y a 50 ans, on marchait sur la lune. C’était la grande conquête du 20e siècle.
Pour nous, c’est le 21e siècle. Et la conquête, nous pouvons nous demander si —  dixit Malraux — elle sera spirituelle ou non.
Les millions trouvés en quelques heures pour reconstruire la flèche d’un monument, ça interroge. Sur le parvis Notre-Dame, c’est toujours la même misère.
Aller sur la lune ? Pourquoi pas. Mais comme il est écrit quelque part : « la terre est le seul capital commun aux hommes, aux femmes et aux enfants. Don’t forget it , never, everywhere, everybody ».
Cette phrase, nous, ensemble PTYX, la coopterons lors d’un week-end de performance musicale, poétique et théâtrale, à l’atelier de Jean Vindras.
Car il s’agit bien de ce sculpteur, auteur de ces quelques mots à l’intérieur de sa Tour de Babel, haute de 9 mètres, au milieu des autres tours de la Rabaterie, à Saint-Pierre-des-Corps.
Imaginer un week-end du 20-21 juillet, qui englobe la nuit commémorative des 50 ans de la mission Apollo 11.
Imaginer une performance outer-space rock, Babel 21,  où nous produirons les oeuvres solistes qui ont rythmé le Cercle des Musiques Disparues et qui péroreraient dans une version complète des Tierkreis (#zodiaque #constellation #cosmique #univers) de Karlheinz Stockhausen.
Une ambiance un peu « progressive », à la manière de Sun Ra et de son Intergalactic Arkhestra. Space is the place…
En somme, deux journées « astr’ordinaires » où nous nous réconcilierons également avec le sonnet de Mallarmé (le fameux), dont les derniers mots : « sitôt de scintillations le septuor » me semblent exprimer toute l’utopie humaine d’un idéal inaccessible alors que la beauté, elle, elle est là, dans la poésie et la construction humaine même.
La Tour de Babel de Jean Vindras, son atelier, c’est vraiment l’artisanat furieux que nous aimons ».

Jean-Baptiste Apéré

Informations pratiques

Lieu : atelier de Jean Vindras, 1 rue Jean-Jaurès, 37700 Saint-Pierre-des-Corps

Horaires :

  • samedi 20/07 de 16h à 23h (jeu à 16h, 18h, 20h30)
  • dimanche 21/07 de 11h à 18h (jeu à 11h, 13h30, 15h15, 17h)

Buvette sur place – pas de restauration mais possibilité d’amener son pique-nique et de partager la table avec les artistes (samedi soir et dimanche midi).

Pas de toilettes sur place (voir commerces et toilettes publiques à proximité).

Libre participation aux frais

Renseignements au 06 51 89 45 51 et contact@ensembleptyx.com

20

oeuvres jouées

10

artistes

8

heures de musique

250 millards

étoiles

Les oeuvres qui seront jouées

  • Bruno Bartollozi, Collage (hautbois)
  • Harrison Bitwistle, Roddy’s Reel (clarinette basse et participation du public)
  • Ivan Fedele, Modus (clarinette basse et percussions)
  • Arthur Jarvinen, Goldbeater’s Skin (clarinette basse et crécelle)
  • Sylvain Kassap, A Memorable Fancy (voix et clarinette)
  • Sylvain Kassap, Laurel et Hardy (clarinette et saxophone soprano)
  • Sylvain Kassap, Strawmill (clarinette basse et grosse caisse) création mondiale
  • Charles Koechlin, Chants de Nectaire (flûte)
  • Sophie Lacaze, Voices of Australia (saxophone alto et sons fixés)
  • Zad Moultaka, Neb Ankh (voix et environnement électroacoustique)
  • Mathieu Nantois, Herbiers (contrebasse)
  • Ryo Noda, Improvisation No 1 (saxophone alto)
  • Steve Reich, Clapping Music (2 performeurs)
  • François Sarhan, Situation — L’espoir (3 performeurs)
  • François Sarhan, Situation — L’Imagination (2 performeurs)
  • François Sarhan, Situation — Pense la Musique (1 performeur)
  • Giacinto Scelsi, Three Prayers – « Ave Maria » (voix)
  • Giacinto Scelsi, Preghiera dell’un umbra (clarinette)
  • Gilles Silvestrini, Alii mundi (hautbois)
  • Karlheinz Stockhausen, Tierkreis (soprano, flûtes, hautbois, clarinette basse, saxophone alto, vibraphone, basse électrique, batterie, sons fixés et récitant)

 

Les auteurs qui seront lus

  • Richard Bohringer, C’est beau une ville la nuit
  • Bertold Brecht, La vie de Galilée
  • Richard Brautigan, Il pleut en amour
  • Léon-Paul Fargue, Astrologie poétique
  • Léo Ferré, L’opéra du pauvre
  • Ernest Herbeck, Poèmes Gedichte
  • Nazim Hikmet, Anthologie poétique (poèmes inédits)
  • Philippe Jaccottet, L’effraie
  • Etgar Keret, Au pays des mensonges
  • Gherasim Luca, Paralipomènes
  • Jack Kerouac, Sur la route
  • Antonio Machado, Champ de Castille
  • Stéphane Mallarmé, Poésies
  • Giorgo Manganelli, Centurie
  • Fernando Pessoa (Alberto Caeiro), Le gardeur de troupeaux
  • Dylan Thomas, Oeuvres

 

Les films qui seront projetés

  • à cache-cache…, un film d’Aurélie Coptère | 2003 | 27’08 »
  • Matières premières, un film d’Aurélie Coptère | 2008 | 22’28 »
  • Le cercle des musiques disparues #1, documentaire  | prod. vous ne rêvez pas encore… | 2019 |

 

Et bien sûr l’univers si riche des sculptures de  Jean Vindras dont vous pouvez avoir un aperçu ici.

Articles de presse à lire dans la section médias

Photos de répétition.

 

 

galerie photos par Sophie Mourrat

``courgettes Jules Verne``

L'équipe

Antoine MOULIN
  • Babel 21
  • instrumentiste
  • ♈︎
Mathieu NANTOIS
  • Babel 21
  • instrumentiste
  • ♌︎
Richard GRAILLE
  • Babel 21
  • récitant
  • ♑︎
Hélène AUBINEAU dit « Luciolle »
  • Babel 21
  • technicien.ne
  • ♓︎
Pauline VANAGT
  • Babel 21
  • instrumentiste
  • ♉︎
Emilie TILLIER
  • Babel 21
  • chant
  • ♒︎
Jean-Baptiste APÉRÉ
  • Babel 21
  • ♌︎
Yu-Hsuan PAI
  • Babel 21
  • instrumentiste
  • ♈︎
Nicolas GARNIER
  • Babel 21
  • instrumentiste
  • ♈︎
Fabrice FRANÇOIS
  • Babel 21
  • instrumentiste
  • ♈︎

une académie pour jeunes musiciens

par Mathieu Nantois

Les musiques d’aujourd’hui nous offrent une diversité exceptionnelle, parfois déroutante. Menée à la façon d’un laboratoire, l’Académie des p’tits ptyx propose de tracer un chemin en explorant les sons et les langages musicaux. Par l’improvisation et la composition, les jeunes musiciens découvriront le répertoire des musiques écrites d’aujourd’hui.

Nous mettrons en regard les explorations de ces jeunes Trouvères avec des oeuvres issues du répertoire d’hier (Folk songs de Berio) et d’aujourd’hui (Proverbs of Hellsde Kassap), interprétées par l’Ensemble PTYX lors du concert de fin de stage. Ce moment sera l’occasion de découvrir une prestation scénique des jeunes académiciens.

 

plaquette =>   Télécharger

bulletin d’inscription =>  Télécharger

 

Un parrain de choix

Pilier de la scène jazz et des musiques improvisées des trente dernières années, également compositeur prolifique et inclassable, Sylvain Kassap viendra partager son parcours et son approche musicale avec les académiciens.

Agence tous ptyx

Un-e D’ébauche à la campagne

Une journée à la campagne, une journée aux campagnes, une journée en campagne. Merci à la rose qui nous a volé ces photos.

D’Amboise à Feings, de Sylvain Kassap à Zad Moultaka, les musiciens de l’ensemble ont prêté leur voix, leurs doigts et leurs émois aux compositeurs d’aujourd’hui.

C’était le 31 mars 2019. Création de « D’ébauches » le matin à La Grange Tiphaine, par Anne-Laure au violoncelle. En présence du compositeur, Sylvain Kassap (voir la page qui lui est consacrée). Au milieu des oeuvres du sculpteur Jean Vindras. Alice était au clavier, Erick au séraphin, Nicolas au hautbois, Mathieu à la table sonore, Antoine à la clarinette basse, Pauline à la flûte, Jean-Baptiste à la clarinette basse. Et Fabrice… un peu en retard.

Nos hôtes : Coralie et Damien, généreux, solaires.

C’était ensuite la reprise de « Salam » de Raphaël Terreau au Théâtre du Grand Orme. Oui, ce lieu où nous avions résidé en octobre pour le Livre du Désir. En première partie le choeur de chambre de La Marelle, très beau. En dernière partie, « Neb Ankh » de Zad Moultaka par Emilie au chant. Richard lit la traduction du Livre de Lumière… En présence de Thierry Machuel, du même Sylvain Kassap et quelques invités merveilleux.

Laissez-vous accompagner
sur ce chemin de terre
par notre équipe expér(p)imentée…

envie de son ?

Rats des Villes, Rats des Champs

Saint-Pierre-des-Corps, Saint-Pierre-des-Corps, 2 minutes d’arrêt.

Depuis ses origines, l’action de l’ensemble PTYX se construit autour des territoires et réseaux de chacun de ses membres.

Si le milieu rural est devenu le sujet de toutes nos attentions au fil des dernières années, les densités urbaines offrent également des champs d’investigation sonore passionnants et inépuisables.

La ville de Saint-Pierre-des-Corps est historiquement liée au début de l’ensemble. Le mensuel d’informations municipales nous a choisis pour son portrait mensuel de janvier 2019. Une bien belle fenêtre sur notre dernier spectacle et nos liens habitat-travail.

 

 

 

D’autres articles, émissions radio et TV, sont à retrouver sur la nouvelle page Médias.

Pour la première fois en France : Le Livre du désir

Book of Longing

C'est la réunion de deux icônes de la culture populaire

Philip GLASS et Leonard COHEN

Une rencontre au sommet que l’ensemble PTYX vous propose de découvrir en exclusivité et pour la première fois en France

Après plusieurs années de collaboration, c’est en 2006 que le compositeur américain décide de mettre en musique une vingtaine de textes du songwriter canadien, dans un cycle qui réunit sur scène 4 chanteurs, 9 musiciens et 1 récitant.
Créé en 2007 à Toronto, l’oeuvre n’a jamais été produite en France… jusqu’au jour où l’ensemble PTYX s’en empara, dans un hommage à la fois posthume et révérencieux à la poésie intime et universelle de Leonard Cohen.

Empruntant tout autant aux codes du concert pop, de la revue de cabaret que de l’opéra, le spectacle égrène, avec dérision et poésie, la palette de nos appétits humains. Entre désir de chair et désir d’absolu. Durée : 90 min.

création française de l’oeuvre
vendredi 9 novembre 2018
L’Escale – ville de Saint-Cyr-sur-Loire (37)

mardi 26 mars 2019
Le Bouillon – Orléans (45)

juin 2020
La Pratique – Vatan (36)

15 août 2020
S.M.I.C. – Neuvy-le-Roi (37)

17 octobre 2020
IN’OX – Langeais (37)

Le teaser

Les photos

de Bruno Sergent

Un premier CD pour l’ensemble PTYX

paru en septembre 2017

distribution : L'Autre Distribution

Acheter
Le premier CD de l’ensemble PTYX est consacré au répertoire récent pour clarinette (seule, en duo, en ensemble ou avec bande). Il s’agit pour nous d’une belle finalisation d’un projet qui nous a occupés de 2012 à 2017.

Après quelques années sur scène, nous avons eu envie de prendre le temps, d’explorer des oeuvres jusqu’à la « substantifique moelle ». Et les rencontres ont joué en notre faveur…

  • Jean-Baptiste Apéré et Cyril Solnais se sont « entendus » sur des terrains de recherche sonore : autour du son enregistré, de la diffusion et de la spatialisation et donc plus largement de l’écoute.
  • Antoine Moulin, interprète prolifique qui ne connaît pas les frontières stylistiques, a pu graver des oeuvres qui lui tenaient à coeur.
  • Emilie Tillier, soprano de l’ensemble PTYX, mais également co-fondatrice du collectif Phloème, a permis la rencontre précieuse de Thierry Machuel.
  • La collaboration avec le compositeur américain Kyle Gann, dont nous avions joué plusieurs oeuvres en 2011/2012, s’est poursuivie avec l’enregistrement du tournoyant Chicago Spiral. Oeuvre qui permet d’entendre l’ensemble PTYX dans sa configuration « petit ensemble instrumental ».

Ainsi, au terme de plusieurs heures d’enregistrement et de mixagenous arrivons à un album qui ne ressemble à aucun autre, mais définit un peu mieux le ptyx.

Le programme

Il croise des esthétiques variées, de part et d’autre de l’Atlantique ; il rassemble 3 compositeurs français (Thierry Machuel, Guillaume Druel, Jean-Baptiste Apéré) et 2 compositeurs américains (Steve Reich, Kyle Gann). Sur les cinq oeuvres enregistrées pour le disque, quatre sont ici présentées au public en premier enregistrement mondial. La cinquième, le désormais classique New-York Counterpoint de Steve Reich, est quant à elle donnée à entendre dans deux versions : en stéréo mais également en écoute binaurale (qui permet, à l’aide d’un casque stéréo, de reconstituer une immersion dans un espace sonore en 3D).

Un premier CD

Il est  également une « carte de visite » sonore idéale pour faire connaître notre travail auprès des diffuseurs. A l’époque du numérique, la sortie de cet « aboli bibelot d’inanité sonore » (selon les mots de Mallarmé), s’affiche comme un vrai défi : découverteexigence et fantaisie sont autant de valeurs que nous souhaitons partager avec vous autour de cet enregistrement.